Bailly-Romainvilliers La montre connectée des enfants qui fait du bien aux parents

Matthieu Lim et David Tao ont créé la première montre connectée pour les enfants. Ils ont déjà raflé de nombreux trophées pour cette innovation.

13/04/2017 à 09:09 par Bénédicte de Chivré

Matthieu Lim, un des deux fondateurs de Kiwip, la montre qui permet aux parents de garder le contact avec les enfants.
Matthieu Lim, un des deux fondateurs de Kiwip, la montre qui permet aux parents de garder le contact avec les enfants.

Avez-vous déjà perdu un enfant dans la foule, ou dans un grand supermarché ? C’est un moment d’angoisse que vous n’aimeriez pas revivre et dont le souvenir vous remet régulièrement en alerte.

La montre connectée Kiwip est une réponse rassurante pour les parents.

Ultra légère (41 g) et colorée, elle permet à l’enfant de se connecter à des numéros sélectionnés par les parents ou d’être appelé par les numéros d’une liste qu’ils auront entrée.

  • L’enfant peut envoyer des messages comme « je viens de quitter l’école » ou « je suis bien rentré à la maison ».
  • De leur côté, les parents peuvent saisir l’emploi du temps de l’enfant, et la montre reste une simple montre pendant les cours.
  • Ils peuvent aussi insérer un itinéraire favori pour les trajets, dans cette montre dotée d’un outil GPS très performant « qui fonctionne même à l’intérieur des bâtiments ».
  • Enfin, il existe un mode SOS : il s’active par pression sur un bouton, et appelle automatiquement tous les numéros de la liste. « C’est un vrai téléphone mais géré par les parents », indique Matthieu Lim, l’un des deux fondateurs de Kiwip watch.

Ludique et intuitive

Un enfant perdu dans la foule, Matthieu Lim et David Tao l’ont vécu, chacun de leur côté.

« J’avais perdu ma fille de 3 ans à Disney et ça m’a valu quelques minutes de réelle angoisse. Je me suis dit que je ne voulais plus revivre ça », confesse Matthieu Lim.

Quand il rencontre David Tao, ils évoquent ces moments pénibles que beaucoup de parents subissent.

« Nous avons cherché ce qui existait qui pouvait rassurer les parents. »

Ils trouvent des balises GPS ou des objets qui ressemblent à des bracelets électroniques, qu’ils trouvent inadéquats. « Nous voulions un produit ludique que les enfants aient envie d’utiliser. »

Deux ans de recherche

Pour définir la Kiwip watch, Matthieu Lim et David Tao ont commencé par interroger des familles et des enfants.

« Faute d’alternative, des parents donnent des smartphones aux enfants pour pouvoir rester en contact avec eux », constatent les entrepreneurs.

Outre les vols fréquents des téléphones, la question des ondes sur le cerveau des enfants est un risque. « La montre est à distance de la boîte crânienne, c’est préférable. De plus, elle n’attire pas l’attention des voleurs. »

Apprendre en jouant

Visant le créneau des enfants de 7 à 11 ans, les inventeurs de Kiwip watch ont travaillé l’aspect ludique et intuitif de la montre.

  • Les personnes à appeler sont représentées par des illustrations attractives.
  • La synchronisation de ce « talkie-walkie 3.0 » d’un enfant avec la montre d’un camarade se fait en secouant le poignet.
  • Les inventeurs se sont également intéressés au programme national Nutrition santé, qui incite à bouger. À l’instar des tamagotchi, les promoteurs ont créé « Kiwipi, un petit animal qui grandit quand l’enfant s’est bien dépensé pendant la semaine. »
  • Pour les plus jeunes, l’apprentissage de la lecture du temps se fait progressivement, au travers de plusieurs écrans d’affichage, chiffres ou cadran rond avec aiguilles.

La Kiwip watch est un vrai téléphone doté d’une carte Sim. Les acheteurs peuvent opter pour l’abonnement négocié par Kiwip auprès de Bouygues ou choisir un autre opérateur.

BC

Voir la vidéo de démonstration

77700 Bailly-Romainvilliers

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image