Meaux Défi 50, un élan pour l'emploi des plus de 50 ans

Le dispositif Défi 50 mis en oeuvre par la Maison de l'emploi de Meaux porte ses fruits. Bien soutenus, les plus de 50 ans retrouvent des emplois.

16/05/2017 à 16:41 par Bénédicte de Chivré

L'année dernière, le taux de réussite du Défi 50 s'élevait à 70 %. -
L'année dernière, le taux de réussite du Défi 50 s'élevait à 70 %. -

Dans le cadre du dispositif « Défi 50 », Julia Ferrari, chargée de placement et coach pour le Défi 50, a convié les personnes ayant intégré ce dispositif à une réunion informelle. L’occasion pour chacun de signer le contrat d’engagement et de s’exprimer sur leur ressenti. La réunion s’est tenue vendredi 12 mai à la Maison de l’économie et de l’emploi du Nord-est 77 à Meaux.

« Ce dispositif a été mis en place il y a 5-6 ans, par la communauté d’agglomération du Pays de Meaux. Il s’agit d’un accompagnement renforcé, en plus de Pôle emploi. Il est également plus personnalisé et repose sur une démarche réciproque » explique Julia Ferrari.
« Nous n’avons pas de baguette magique mais nous ferons tout pour trouver une solution, avec vous, souligne Céline Martin, directrice de la Maison de l’emploi. Cela peut prendre du temps, mais nous mettrons tous les contacts possibles à votre disposition lors d’un suivi régulier par le biais d’entretiens individuels. Nous proposons aussi des petits-déjeuners échanges et débats, des ateliers thématiques permettant d’apporter des informations collectives mais également des conseils, des coordonnées d’entreprise… ».

De bons résultats

Cette année encore, les résultats sont au rendez-vous.

70 % des personnes qui avaient intégré le dispositif l’ont quitté avec un contrat de plus de 6 mois en poche.

Éric, 56 ans, a rejoint Défi 50 il y a 3 mois.

« Avec une expérience de 20 ans dans l’immobilier, je suis une personne volontaire et ce dispositif est plus personnalisé qu’à Pôle Emploi. Je souhaiterais aujourd’hui me lancer dans le service d’aide à la personne. Pour le moment, je suis un peu perdu dans mes démarches et les actions à mener. »

Ghislaine, 59 ans, également depuis trois mois dans le dispositif, enchaîne les contrats en intérim à la semaine. Elle espère obtenir les clefs pour suivre une nouvelle voie.

Odile, 54 ans, a été auxiliaire de vie pendant 14 ans. Puis suite à des problèmes de santé, elle a été licenciée. « Aujourd’hui, je n’ai pas le permis, et avec un handicap physique, cela complique ma situation. Je viens ici trouver les encouragements nécessaires dans mes démarches. »

Un coaching personnalisé

Tahar avait lui rejoint Défi 50 en mai 2016 à 53 ans. Il est venu vendredi signer son contrat d’engagement et témoigner de son expérience.

« Depuis juillet 2016, je suis employé par l’association Horizon à Meaux, en tant que vendeur. En rejoignant ce dispositif, j’ai obtenu des réponses plus rapides grâce à un coaching personnalisé. Et j’ai ainsi trouvé une activité dans mon domaine. Je suis épanoui de faire ce que j’aime. Mon contrat a été reconduit jusqu’à fin juin. Entre-temps, j’ai pu passer un diplôme pour avancer vers un projet professionnel. Il faut montrer un peu de patience mais les résultats arrivent. »

A l’issue de cette réunion, Céline Martin a conclu : « C’est une chance de pouvoir bénéficier d’un tel dispositif, mis en place et financé par les élus du Pays de Meaux, même si nous savons que nous pouvons traverser des périodes de vie compliquées. »

Pour intégrer la prochaine session, contacter Julia Ferrari au 01 60 09 84 83 ou par mail : j.ferrari@mdene77-mlidf.org

Plus d’information sur le Défi 50

77100 Meaux

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image